« Extraordinaire. Tout simplement ex-tra-or-di-nai-re !». Ce sont les mots que nous répétons à l’envie, comme une évidence, à qui nous demande comment était notre Tour du Mont-Blanc. Il faut dire que cet itinéraire de randonnée est un must, et que tous les pratiquants de montagne rêvent de le mettre au moins une fois à leur actif.

Le jour du départ, nous sommes quatre LYONVTTistes, « chauds » pour relever le défi d’un périple de 187 km et 9600 m de dénivelé positif. Nous avons choisi le sens horaire pour cette boucle qui part de Chamonix, et traverse trois pays. Nous avons misé sur le week-end du 15 septembre, parce que moins touristique que les précédents. Le temps est radieux, nous offrant des vues à l’infini, et la garantie de pouvoir profiter pleinement d’un tracé très exigeant. Si les montées nécessitent de la ténacité, avec des pourcentages importants, et quelques poussages bien costauds, les descentes sont souvent fort techniques, du niveau d’une Transvésubienne ! Heureusement, pour se « reposer », il y a alors ces jolis singles, accrochés aux flancs de la montagne. Fréquemment bordés de précipices, une erreur de pilotage pourrait assurément être fatale. Bienvenue aux amateurs de vrai mountain bike !

Nous avons décidé de partir en « bike-packing ». Bien que minimalistes, nos modestes bagages engendrent un surpoids non- négligeable, accroissant l’engagement physique quotidien. Nous avons retenu l’option d’aller de gîtes en gîtes, solution suffisamment confortable, qui permet en plus de goûter aux spécialités locales ! Ainsi le second jour, les 3200 m de dénivelé de l’étape entre la Suisse (Champex) et l’Italie (Courmayeur), nous ont bien aiguisé l’appétit. Arrivés épuisés au chalet situé à 1950 m d’altitude, quel bonheur de partager les spaghettis italiennes au parmesan. Nous sommes quasiment rassasiés quand arrive le plat principal, copieusement garni d’une tendre viande locale. Le bouquet final est assurément le gâteau fondant, nappé d’une délicieuse crème comme seuls les italiens savent les préparer…Voilà comment on adore vivre l’après-VTT !

Le lendemain matin, un magnifique lever de soleil nous salue avant notre départ, dardant d’ocre les sommets tout proches. Il nous faudrait une infinité de mots pour décrire de tels paysages, et l’immense sensation de vie ressentie alors, synthèse d’une parfaite communion avec les éléments. Tout est transcendé dans cette traversée, quel que soit l’endroit que contemple le regard. On y partage aussi de magnifiques instants entre amis, qui magnifient encore plus ce voyage. Il restera longtemps dans nos mémoires comme une aventure hors-norme. Une aventure extraordinaire. Tout simplement ex-tra-or-di-nai-re !

Catégories : Randonnées

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *